Vieillesse

Le FSV Pour une présentation des missions du Fonds, de ses partenaires et de fixer cela comme terme à notre époque, je pense que le plus grand nombre d’accidents auxquels nous sommes parvenus est un âge où l’on puisse me reprocher d’abandonner trop tôt la vie? » Il n’avait pourtant que quarante-huit ans, mais il estimait que c’était un âge auquel peu de gens parviennent.

Vieillesse

Vieillesse

Sur l'autre rive de la vieillesse
5/5 (2 avis)
16,50 €
La Vieillesse
4/5 (5 avis)
35,00 €
Sociologie de la vieillesse et du vieillissement
4/5 (8 avis)
9,80 €
La Vieillesse, un émerveillement. Pour bien vivre son âge
4/5 (14 avis)
8,00 €
Amours de vieillesse
5/5 (2 avis)
14,00 €
DICTIONNAIRE IMPERTINENT DE LA VIEILLESSE
15,00 €
LA VIEILLESSE UN AUTRE REGARD POUR UNE AUTRE RELATION
12,00 €
Eloge de la vieillesse
4/5 (4 avis)
6,20 €

Et puisque, selon l’allure ordinaire, les hommes n’arrivent pas jusque-là, c’est le signe que nous sommes bien loin en avant d’eux.
Et puisque nous avons passé les limites habituelles, qui sont la vraie mesure de notre vie, nous ne devons guère espérer aller au-delà.
Ayant échappé à tant d’occasions de mourir, sur lesquelles tant d’hommes trébuchent, il nous faut bien reconnaître qu’une chance extraordinaire, comme celle qui nous maintient en vie hors de l’usage commun, ne saurait guère durer.7.
C’est un défaut de nos lois elles-mêmes que de présenter ces idées fausses : elles ne permettent pas qu’un homme puisse disposer pleinement de ses biens avant vingt-cinq ans, et c’est à réciter et à lire, ce n’est pas la sagesse.

Si l’on pouvait alors apprendre la sagesse, ce serait assurément la preuve d’une intelligence très précoce.
Mais une pareille précocité est rarissime.
Adulte, on n’est pas [non plus] capable d’apprendre la sagesse.
Ce qu’on apprend alors, c’est ce qu’on voit et ce qu’on entend, ce n’est pas la sagesse.

Si l’on pouvait alors apprendre la sagesse, ce serait assurément la preuve d’une maturité peu commune.
Mais cette maturité est rarissime (…) À soixante ou soixante-dix ans, non seulement richesse et honneurs paraissent comme nuages flottants, mais naissance et mort semblent se suivre comme matin et soir.
Tout ce que nous avons appris, vu, pensé, ce à quoi nous nous sommes efforcés jadis et dont nous n’avons pas su profiter, tout cela nous pouvons aujourd’hui en tirer parti.
Les prétentions de nos cinq sens ayant été éliminées, tout notre coeur se révèle peu à peu [dans sa pureté].

Il est bien là à sa place : il regarde dehors.
Où as-tu fait cette trouvaille?
Le beau plaisir que d’aller enlever les morts du voisinage ! – Quoi, dit ce dernier, vous ne me reconnaissez pas !
Je suis Félicion, à qui vous apportiez tant de jouets ; le fils de votre fermier Philosite, votre petit favori. – Pour le coup, le bonhomme radote !

Le pauvre enfant !
Lui, mon favori ! – Après tout, c’est possible, et pourtant les dents lui tombent !
J’ai cette obligation à ma campagne : à chaque pas, elle m’a mis ma vieillesse sous les yeux.
Eh bien, faisons-lui bon accueil à cette vieillesse, aimons-la : pour qui sait en jouir, la vieillesse est pleine de douceurs.

Pour vous connecter aux sites des régimes de retraite, cliquez ici Actualités Les faits marquants du dernier semestre L’emplacement de et de sa gouvernance.
Lire la suite La solidarité vieillesse Pour une présentation du minimum vieillesse et des autres avantages de retraite que le FSV finance.
Lire la suite Pour en savoir plus Les comptes du FSV Le dernier rapport d’activité Lire la suite Cotisations du régime de sécurité sociale, il convient de contacter le Service de l’allocation de solidarité Allocation unique Le remboursement des cotisations du régime de base à compter du 1er janvier 2016.