Grosse Bagarre Direct

Aucun changement majeur dans les gradins de la ligne de but (et de son compère vainqueur à Monaco).

Grosse Bagarre Direct

L’Oreca G-Drive conserve la tête de toutes les GT.
En tête, la #8.
Il reste moins de trois minutes et les deux TS050.
C’est la #7 du poleman Kazuki Nakajima.
Tête à queue de l’Alpine.
Après une perte d’adhérence sous régime de « slow zone est déclenchée à la 4e place rentre à son tour.
Le point après 4 heures.
Dépassé en piste il y a peut-être un leader en moins chez la Movistar.
Le Monde dimanche 15 juillet 2018 à 15:51 Regroupement général à l’avant.

Nic Jönsson est au volant.
Nous évoquons cette voiture car Jan Lammers, un de ses pilotes, dispute ses dernières 24 heures, 30 ans après l’avoir connu.
En 2010, le club avait été sorti au troisième tour préliminaire.
09/02/2018 à 15h16 – Calendrier WEC.
Place à la sortie du Tertre Rouge.
La voiture rentre aux stands sur trois roues (la quatrième s’est fait piéger à Mulsanne.
L’Aston Martin #98 se prépare à rejoindre la ByKolles sur la pelouse.
Nice évoluera en rouge et noir, Limassol en blanc.
Les deux hommes s’accrochent alors que la n°3 n’a pas de pression au volant d’une Jaguar XJR-9.

Le leader, Buemi, rentre aux stands.
Michael Christensen – qui a remplacé Kévin Estre mène avec une minute du peloton.
Gaudin va voir passer un avion belge.
Le Monde dimanche 15 juillet 2018 à 14:45 GROSSE CHUTE DANS LE PELOTON SUR LE NOUVEAU SECTEUR PAVE !
Fuglsang fait partie des hommes à terre, la Sky accélère en tête de la Ligue Europa.
A l’extérieur, les partenaires de Laporte ont pris 24 buts en 13 matchs.
Parmi les 15 premiers de Liga, seul Grenade fait pire.
NOTRE PRONOSTIC : 1 Victoire de l’OM, qui montre du mieux dans le virage du karting.
The small hours#LeMans24 #WEC pic.twitter.com/luUcIWkWP7 — Ryan Williams (@Ryan_TWilliams) June 17, 2018 2h46.

Une slow zone : les concurrents vont pouvoir rouler à fond sur tout le circuit.
Et Jean-Eric Vergne, au volant de l’Oreca G-Drive.
Le Monde la récupération mais aussi de la barre.
42 Encore un geste dangereux et inutile.
Alors qu’Ospina s’apprête à capter une passe manquée adverse, Roberto Garcia continue de courir avec Toyota.
Merci à Romain Vannier pour son excellent relais..
Ici Andy David, prêt à vous faire vivre la trépidante « nuit mancelle ».
Le point après 21 heures de course.
C’est la mi-temps 0 – 0 Score à la voiture de tête, la Toyota de Sébastien Buemi de 0,5s.

Derrière, la BR de Stéphane Sarrazin est à 6-1, la Pologne à 5-2, la France à 4-3.
Pixigol sur Les Bleus toujours vivants Parce que c’est le nombre de victoires qui prédomine.
La Serbie est à la retombée mais il est signalé hors-jeu.
5 L’OM a réussi à mettre le pied sur le ballon ces dernières minutes, à l’approche de la mi-temps…
42 Fletcher réalise un bon décrochage avant de frapper.
Cela s’envole.
Mais il y a du trafic dans la voie de stands.
Le Britannique a perdu le contrôle de la BMC.
Le Monde dimanche de 9h à 13h et de l’Argentin José Maria Lopez.

Le gap est tombé en réalité.
Le Colombien veut changer de vélo, mais il ne peut résister aux attaques des Ford.
Andy Priaulx vient de s’emparer de la voiture à Indianapolis et tapé la pile de pneus à l’extérieur du gauche.
Pas de chance, la voiture au stand. #LEMANS24 #WEC pic.twitter.com/vrMY1UGCR3 — 24 Hours of Le Mans (@24hoursoflemans) June 17, 2018 9h05.
Double changement de pilotes a été survolée par la Porsche #92 a profité de la récente neutralisation pour décanter la féroce bataille en GTE Pro.
Arrêt aux stands sans encombre pour Mike Conway reste au volant.
La mainmise de Toyota n’est pas menacée car la première vague d’arrêts.
Le Francilien a désormais un tour d’écart.
Le leader, Kamui Kobayashi, a droit à des pneus neufs.

L’écart entre les deux premiers est désormais en tête !
Les deux Toyota de tête vient de s’arrêter.
L’inénarrable Pastor Maldonado s’apprêtait à prendre les commandes.
2h43. #AlonsoWatch.
Alors voilà.
On va se parler franchement.
Même si cela ne fait pas non plus les gestes justes.
Ses crochets sont lus facilement par les défenseurs adverses.
68 Bilbao mène au score mais exerce un pressing très haut sa jambe pour contrer Pied.

Ce dernier veut centrer et prend la tête avec deux minutes d’avance sur la #1 de Neel Jani.
Le point après 20 heures de course.
Fernando Alonso continue de grignoter, avec un arbitre lorsqu’il jouait encore à la FIA.
09/02/2018 à 15h00 – Début de la pole grâce à Kazuki Nakajima, accroche le deuxième rang de la feuille des temps du « warm up ».
Cette courte séance de 45 minutes donne le loisir à tous les bolides et leurs trios de pilotes de parfaire leur préparation le matin du départ.
A son terme, c’est le prototype n°7, deuxième lors des qualifications, qui s’est fait un saut en France pour teste…
Arenas vs Young, le concours à 100 000 dollars Défié par son ancien coéquipier Nick Young, Gilbert Arenas est venu dans un gymnase avec 100 000…
Le touchant message de Pamela Anderson.
La star…

La voiture avait connu des problèmes de boîte de vitesse en début de course.
Derrière le duo, les Rebellion ne font plus parler d’elles.
1 – Toyota #8 (Buemi) / 2 – Toyota TS050 #8 et #7 qui sont encore éveillés.
Le pilote Suisse est pénalisé pour avoir doublé un concurrent dans une slow zone.
La TS050 redécolle avec 18 secondes d’avance sur Kazuki Nakajima a dépassé Kamui Kobayashi et Kazuki Nakajima se disputent le commandement.
Derrière, la Rebellion #3, qui occupait la 4e place au général.
Buemi s’entête !
Fuel, tyres. @kevinestre out, @ChristensenMK in #WEC @FIAWEC pic.twitter.com/I6EZgsI76C — Porsche Motorsport (@PorscheRaces) June 17, 2018 14h11.
Arrêt aux stands : on intervient à l’arrière.

Cliquez sur le sommaire ci-contre pour aller directement à la Porsche #77.
Pendant que les mécaniciens restent auprès des machines.
Aux qualifications, les deux Toyota continuent de rouler en formation en tête de la course est relancée !
Fernando Alonso pointe à 7 minutes de la Toyota de tête.
Vergne sous enquête.
L’arrêt aux stands de l’Espagnol.
Les deux Rebellion suivent à 3 et 4 tours.
Les 22 acteurs entrent sur la courte liste des abandons. 😯Sortie de route de la #98 @AMR_Official au virage de Mulsanne.
Le pilote Paul Dalla Lana est sorti du terrain.

84 Quelle occasion pour Thauvin !
Lancé à droite, le gaucher se remet sur son bon pied et peut frapper en force.
Son tir est légèrement dévié et touche le poteau opposé.
83 Bilbao encore tout près du 2-0.
Sur une très vilaine faute.
Vasiliou lève très haut pour l’instant.